dernières commandes

  •  
    Portugal, marisa P.
  •  
    Portugal, Paulo C.
  •  
    Greece, ΓΙΩΡΓΟΣ Î.
  •  
    Greece, Pentidis P.
  •  
    Portugal, Nuno R.
  •  
    Greece, mixalis T.
  •  
    Portugal, Rui S.
  •  
    France, larbi Y.
  •  
    France, Juliano B.
  •  
    Portugal, Ricardo Miguel Camarão S.
  •  
    Serbia, Marko K.
  •  
    Portugal, Antonia L.
  •  
    Italy, Ilaria G.
  •  
    United States, sefik Z.
  •  
    Greece, Angeliki K.
  •  
    Greece, Angelos F.
  •  
    France, michel C.
  •  
    Italy, Andrea G.
  •  
    Germany, Marion K.
  •  
    Serbia, Mladen J.

Graines de Figuier comestible

Graines de Figuier comestible (Ficus carica)

  20 graines par sachet.  

Ficus carica L. aux noms vernaculaires Figuier, Figuier comestible1 ou Figuier commun2, est un arbre fruitier de la famille des Moracées qui donne des fruits comestibles appelés figues. On l'appelle plus rarement Figuier de Carie en référence à la cité antique en Asie mineure ou "Arbre à cariques"[réf. souhaitée].

Plus de détails

62 pièces disponibles

Exclusivité web

1,55 €

Ajouter à ma liste

Programme de fidélisation Aucun point de fidélité pour ce produit.


Graines de Figuier comestible (Ficus carica)

  20 graines par sachet.  

Ficus carica L. aux noms vernaculaires Figuier, Figuier comestible1 ou Figuier commun2, est un arbre fruitier de la famille des Moracées qui donne des fruits comestibles appelés figues. On l'appelle plus rarement Figuier de Carie en référence à la cité antique en Asie mineure ou "Arbre à cariques"[réf. souhaitée].

Le Figuier comestible est l'emblème du bassin méditerranéen, où il est cultivé depuis des millénaires. C'est le seul représentant européen du genre Figuier qui représente près de 600 espèces, la plupart tropicales.

Le figuier mâle (parfois appelé « Figuier sauvage »), qui ne donne pas de fruits comestibles, est aussi appelé « Caprifiguier » (caprificus, c'est-à-dire « Figuier de bouc »).

Étymologie

Le nom générique Ficus est le nom latin du figuier. L'adjectif spécifique carica signifie originaire de la Carie, ancienne province d'Asie mineure d'où le figuier est supposé provenir.

Histoire

Jadis, le Figuier, était considéré comme une plante magique hypocrite associée à la magie.

Le Figuier est cité dans la Bible3 qui indique :

    « Il jugera entre des peuples nombreux et sera l'arbitre de nations puissantes. Ils briseront leurs épées pour en faire des socs et leur lances pour en faire des serpes. On ne lèvera plus l'épée nation contre nation, on n'apprendra plus à faire la guerre.

    Mais chacun restera assis sous sa vigne et sous son figuier, sans personne pour l'inquiéter. La bouche de Yahvé a parlé »

Description

Le figuier est un petit arbre, le plus souvent de trois à quatre mètres de haut - certaines variétés peuvent cependant atteindre 8 mètres de hauteur pour dix mètres de périmètre en conditions favorables (zone peu gélive, sol frais et fertile) - au tronc souvent tortueux, au port souvent buissonnant.

Les feuilles sont caduques, rugueuses, finement velues, assez grandes (jusqu'à 25 cm de long). Elles sont munies d'un long pétiole et d'un limbe palmatilobé, profondément divisé en trois à sept lobes crénelés (le plus souvent cinq) de forme variable, séparés par des sinus arrondis.

À maturité, les fruits, ou figues, sont selon les variétés de couleur verdâtre, jaune, marron-rouge ou violet plus ou moins foncé.

Toutes les parties de la plante (rameaux, feuilles, fruits) contiennent un latex blanc et irritant.

Pour la production, seule les variétés femelles sont cultivées, elles peuvent être bifères ou unifères :

    Les unifères fructifient une seule fois en fin d'été.

    Les bifères donnent deux récoltes par an. Les figues mûres en juillet sur les rameaux de l'année précédente sont appelées "figues-fleurs", celles apparaissant en automne sur les rameaux de l'année en cours sont appelées "figues-fruits" ou figues d'automne.

Distribution

Cette espèce semble originaire d'une vaste zone de climat tempéré chaud, englobant le pourtour du bassin méditerranéen jusqu'à l'Asie centrale (Azerbaïdjan, Afghanistan, Iran, Pakistan).

La culture de l'espèce s'est propagée dans toutes les régions tropicales et subtropicales du monde. Le figuier s'est plus ou moins naturalisé en Europe et en Amérique du Nord.

Reproduction

Comme tous les angiospermes, les fleurs de figuiers permettent la pollinisation; le fruit (figue), qui est en fait une infrutescence, assure la dispersion des graines.

Les ficus ont pour particularité d'avoir une reproduction dépendant d'une symbiose avec un insecte : le blastophage. Cet insecte assure la pollinisation des fleurs femelles. En retour le figuier abrite et nourrit l'insecte, dont le cycle se déroule quasi entièrement dans la plante.

Les fleurs sont regroupées en inflorescences particulières appelées sycones ou figues. Ces inflorescences consistent en un réceptacle, charnu à maturité, refermé sur lui-même (conceptacle), à l'exception d'une minuscule ouverture à l'opposé du point d'insertion du pédoncule, de forme générale de petite poire, et qui contient plusieurs centaines de fleurs atrophiées.

Pollinisation

Les figuiers mâles ne produisent que des figues-pouponnières qui ne sont jamais comestibles. Ils se développent en symbiose mutualiste avec de petits insectes de la famille des Agaonidae, les blastophages. Cet insecte est indispensable à la pollinisation.

 

Remarque : certaines variétés telles que « Madeleine des 2 Saisons », « Ronde de Bordeaux » ou « Marseillaise » sont dites parthénocarpiques, car les fruits peuvent arriver à maturité sans pollinisation. Les graines ne pourront alors jamais germer et n’assureront pas la reproduction de l'arbre.

L'hiver, les ovaires, transformés en galles, des fleurs femelles des figues-mammes (des plants mâles) contiennent les larves du blastophage.

Au printemps, après métamorphose, les blastophages mâles s'extrayent des fleurs et vont féconder par un trou les blastophages femelles encore enfermés dans les ovaires, puis les aident à sortir . Ensuite, les blastophages femelles sortent de la figue et vont pénétrer dans les figues-profichis, figues-pouponnières des plants mâles. Elles vont y pondre des oeufs. Ces figues ont passé l'hiver sous forme de bourgeon, et ne sont devenues matures qu'au printemps .

À la fin de l'été les nymphes de blastophages des figues-profichis éclosent et les insectes sortent à nouveau des figues. Elles emportent au passage du pollen des fleurs mâles des plants mâles. Elles vont alors pondre dans les fleurs des figues des pieds femelles et mâles.

À noter qu'il y a 2 générations de figues sur les plants mâles, contre une seule sur les pieds femelles .

Sur les plants femelles, le pistils des fleurs femelles est trop long, ce qui empêche les blastophages de pondre dans ces fleurs. En revanche elles y assurent la pollinisation, les ovules sont fécondées, ce qui induit la maturation des figues comestibles qui contiennent donc des graines.

Sur les plants mâles, le pistil est suffisamment court pour ques les blastophages puissent pondre, que les larves se développent en consommant les tissus de l'ovaire et que l'insecte assure ainsi sa descendance .Mais, en retour, cela empêche toute production de graine, la figue ne mûrira donc pas et restera non comestible.

Culture

Peu compliqué et peu exigeant, le figuier sait se débrouiller tout seul et peut produire très longtemps. La taille est facultative.

Arbre méditerranéen, il résiste bien à la chaleur et aux terrains arides et pauvres.

Il se bouture très facilement en prélevant à la fin de l'hiver un rameau d'une vingtaine de cm avec bourgeon terminal intact qu'on plante tel quel dans un substrat maintenu humide5. On peut aussi le multiplier par semis qui donnera une première fructification (non identique à celle du fruit d'origine de la graine) vers 5 à 6 ans6.

Ennemis et maladies

Le figuier est un arbre très robuste qui nécessite peu voire pas de traitements. Parmi ses principaux ennemis, on peut toutefois noter le chancre du figuier (Diaporthe cinerescens), la seule maladie ayant une incidence économique. Le figuier est aussi parfois atteint par des cochenilles nommées ceroplastes du figuier (Ceroplastes rusci), la teigne du figuier (Eutromula nemorana) et le psylle du figuier (Homotoma ficus).

Un feuillage abîmé (brun, jaune ou chute des feuilles) est souvent dû à un manque ou un excès d’eau, un déséquilibre minéral ou une trop forte exposition au vent. Des tâches blanchâtres peuvent être dues à l'oïdium, à une chlorose ou à un virus mosaïque. Ces viroses (potyvirus transmis par un acarien : Aceria ficus), quoique fréquemment visibles notamment lors de périodes de stress (culture en pot, excès d'arrosage, bouturage) sont peu nuisibles

Résistance au froid

En dehors de son habitat d'origine, le figuier peut résister au gel hivernal de -15°C à -18°C. Pour cela, il est recommandé de choisir des variétés précoces et surtout autofertiles (le blastophage nécessaire à la reproduction sexuée ne se développe pas dans les régions froides comme le nord de la France par exemple). Il faudra également cultiver l'arbre en terrain le plus chaud et sec possible (exposition sud ou sud-ouest) et bien drainé. Afin de limiter la présence de rameaux non lignifiés (les plus sensibles au froid) en hiver, on utilisera peu d'engrais au printemps et plus du tout après la fin juin. Dans ces conditions, l'arbre pourra bien lignifier à la fin de l'été avant l'arrivée du froid. On veillera également à protéger en hiver les jeunes plants plus sensibles au froid que les arbres adultes. Pour les arbres en pot, limiter grandement voire cesser les arrosages en hiver. Il peut arriver que les parties non lignifiées de l'arbre souffrent du froid mais cela n'empêche pas l'arbre de "repartir" au printemps suivant. Veiller toutefois à ce que les jeunes bourgeons ne soit pas trop exposés aux gelées tardives de printemps. En région froide, il n'est pas rare que les variétés bifères ne produisent qu'une seule fois vers la mi-juillet.

Utilisation du suc de figuier

Le latex du figuier peut se rapprocher de celui du caoutchouc. Ce dernier a cependant été supplanté par l'hévéa, espèce non apparentée, pour la production de caoutchouc naturel.

  • Graines BIO : Oui
  • Perennial: Oui
  • Rusticité - Hardy: Oui

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Brand: seeds-gallery.com
Product: Graines de Figuier comestible
Description: Graines de Figuier comestible (Ficus carica)   20 graines par sachet.   Ficus carica L. aux noms vernaculaires Figuier, Figuier comestible1 ou Figuier commun2, est un arbre fruitier de la famille des Moracées qui donne des fruits comestibles appelés figues. On l'appelle plus rarement Figuier de Carie en référence à la cité antique en Asie mineure ou "Arbre à cariques"[réf. souhaitée].
Category: Home
Price at : 1.55 EUR
Availability: (62 items)
Product rating for Graines de Figuier comestible: 5 / 5 (1 total votes, 1 total reviews)
Visit our Google+ profile

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander

AVIS SUR L'

Customer: Zvonimir Stanislav
From: Zagreb Croatia

Zahvaljujem na odlicnoj komunikaciji , brzoj i profesionalnoj dostavi. Sve u svemu za svaku preporuku i veselim se buducoj suradnji.

User Online

User Online: 41
Today Accessed: 4727
Total Accessed: 1038410
Your IP: 54.197.142.219